samedi 23 avril 2011

Les moins d'Ubuntu 11.04 (Natty Narwhal) et de Unity


Ubuntu 6.04
Cela fait plus de deux semaines maintenant que j'ai installé la beta 1 de Ubuntu 11.04 (Natty Narwhal).

Retour d’expérience : Il serait très mal placé actuellement de faire des jugements précipités et définitifs car nous ne sommes pas encore en face de la version finale (beta 2 à l'heure ou j'écris ce post), mais à ce stade, je note des points positifs et des négatifs, mais pour être honnête, les points négatifs pour moi ont quelques peu surpassés les points positifs, et comme tout le monde, mes remarques dans ce billet seront orientées vers Unity, la nouvelle interface graphique d'Ubuntu, et je parlerai spécialement de deux fonctionnalités que j'ai très peu apprécié.
Petite précision avant de commencer, mes critiques seront orientées d'un point de vue utilisateur lambda (utilisation générale de la distribution) et non d'un point de vue développeur.


Ubuntu 11.04
Ma première remarque concerne le dash. Je trouve que ce menu est très (très) intrusif et plutôt immature. Ça devient très embêtant lorsqu'on doit se rendre au coin de l'écran pour avoir accès à ses applications ouvertes. Pour ceux qui comme moi ont une centaine d'applications ouvertes en même temps, c'est encore plus embêtant lorsqu'on doit faire défiler une liste d'icône avec le troisième bouton de la souris pour atteindre son application. Pour être embêtant c'est vraiment très embêtant (je considère le dash en lui même comme un bug).
Comment l'améliorer? je dirais que je préfère l'ancien système. Ce n'est pas très constructif ce que je dis mais bon..
Google en 2009
Enfin mon deuxième problème avec Unity concerne le menu global. Essayer de travailler sous Gimp avec ce type de menu et vous risquez de traiter Shuttelworth de tous les noms. Quand il s'agit de gérer plusieurs fenêtres sur le même bureau, ça devient infernal.



Au final je n'ai pas tenu deux semaines sous Unity, j'ai viré à 180 degré direct sur mon ancien bureau gnome ou je me sens beaucoup plus à l'aise. Je n'approuve pas tellement le fait que l'on veuille forcement du changement au sein de l'interface graphique (l'ancien ne pourrait-il pas simplement être amélioré?), d'ailleurs, je me demande pourquoi cette vague de changement au sein du monde linux, la mac-nimania peut être.
Google en 1997
6 mois pour faire du maquillage à Ubuntu, x années à Gnome pour se repeindre la face!
Le travail le plus important se trouve dans le fond. La forme, on fini toujours par s'y habituer (Google dont la page d'accueil n'a pas réellement changé depuis ces 10 dernières années est l'exemple le plus parlant).



Je ne dis pas qu'au sein d'ubuntu on fait les mauvais choix (d'ailleurs les performances sont continuellement améliorées et ça se voit), mais il est toujours plus prudent d'améliorer l'existant plutôt que de faire des changements radicaux.

13 commentaires:

djiock a dit…

Le dash se lance par défaut quand on laisse le curseur de la souris sur la gauche de l'écran plus d'une seconde. En tout cas dans la bêta 2.

Kartmaan a dit…

Je suis parfaitement d'accord avec ton article, sous le capot Ubuntu a toujours su repousser les limites, toujours plus rapide, toujours plus efficace et performant.

Mais graphiquement il se cherche encore, on était dans un soucis de couleurs quelques versions auparavant, aujourd'hui on abandonne carrément Gnome et on repart dans un autre monde complètement différent.

Avec Ubuntu, au fil des versions, j'ai l'impression de jouer à un jeu d'aventure "qui sait quel paysage m'attendra à ma prochaine escale ? avance donc jeune intrépide on verra bien !" et je trouve ça dommage, cet OS mérite d'avoir une identité propre et reconnaissable au fil du temps.

Le but premier d'Ubuntu est d'attirer les "humains" sur Linux, et ce n'est comme ça qu'ils y arriveront.

Je suis en version 10.10 et je ne compte pas adopter la 11.04 non plus...

gboule35 a dit…

bonjour,
je ne suis pas tout à fait d'accord, vous commencez en précisant que vous vous placez comme un utilisateur lambda, hors quel utilisateur lambda utilise une 100aine d'applications ?

quel utilisateur lambda utilise gimp ?

j'ai pour ma part converti mes beaux parents à ubuntu il y a 3 ans, je viens de leur ontrer les changements et leur premier commentaire a été, c'est plutôt pas mal ça semble encore plus simple...

donc à mes yeux l'utilisateur lambda qui ne fait qu'aller sur internet 90% du temps et faire de la bureautique le reste du temps devrait s'y retrouver

quand aux autres, ils ont toujours la possibilité de revenir au bureau "classique" puisque contrairement à des systèmes proprio, ubuntu comme tout linux laisse la liberté de faire ses choix et c'est à la portée de ceux qui trouvent unity trop "simple" puisqu'ils maitrisent les complexités d'installations

je crois contrairement à kartmaan que le but premier est en bonne voie, ceux qui restent sur le bord de la 11.04 vu les différents billets qui fleurissent chez les spécialistes, ce sont justement les spécialistes...

gboule35 a dit…

oups je voulais aussi faire remarquer l'exemple pris : google va plutôt dans le sens choisi par ubuntu.

avant une dizaine de liens, deux formulaires des boutons et un menu déroualnt, de quoi s'y perdre quand on veut juste faire une recherche

maintenant, un simple formulaire et deux boutons, même ma fille de 6 ans a compris comment s'en servir... (ce qui soulève d'autres problèmes d'ailleurs)

si on refait le parallèle avec ubuntu choisi dans ce billet, on passe de un truc en bas, un truc en haut, 3 menus déroulants, etc.

a, un simple menu avec vos programmes favoris lançables d'un clic et tout le reste disponible en cherchant un peu mais qui ne vous encombre pas pour un usage lambda (en gros lancer firefox)

donc ubuntu d'un point de vue logique suit la même progressin que google, après il y a sans doute des améliorations à apporter à ce changement radical c'est certain.

dernier point, tout le monde se plaint d'unity sur la "planete libre" pourtant le captures d'écrans de la plupart des "spécialistes" montrent l'ajout d'un cairo-dock sur gnome, pourquoi faire si un dashboard c'est chiant ?

Kamagatos a dit…

Merci tout d'abord pour vos commentaires.
@Gboule35 : Quand vous dites "quel utilisateur lambda utilise une 100aine d'applications ?" Là, ça m'intrigue un peu. les utilisateurs "lambda" ont énormément évolué. Certes je ne pointe pas directement du doigt papi ou mami, mais tout le monde n'est pas informaticien, pourtant tout le monde utilise skype, tout le monde grave, tout le monde utilise rhythmbox, tout le monde fait des retouches d'image (les photoshopers se sont en effet multipliés exponentiellement), tout le monde utilise ooo. Pour ne citer que ceux la ça fait déjà beaucoup!

Ensuite vous dites "ils ont toujours la possibilité de revenir au bureau "classique"". Franchement j'espère réellement cette liberté, car info ou intox j'ai vu sur plusieurs sources qu'il ne sera pas livré avec comme option sur le 11.10 et là c'est assez effrayant.

"si on refait le parallèle avec ubuntu choisi dans ce billet, on passe de un truc en bas, un truc en haut, 3 menus déroulants, etc. "
Avait t'on réellement besoin de unity pour ajouter un ptit cairo dock ou un awn par défaut à ubuntu?

Même progression que google? je ne pense pas vraiment. google à juste amélioré l'existant. Ubuntu à carrément changé son joujou.

Unity ou pas, la n'est plus la question. Aujourd'hui je pense que le débat devrait plus s'orienter sur les possibilités d'amélioration de cette interface graphique.

respawneral a dit…

On retrouve la peur du changement un peu partout en ce moment. Pourtant le changement n'est pas si mauvais. Lors de discussions (trolls) avec certaines de mes connaissances, j'étais le premier à démolir Unity (ou même Gnome-Shell) et pourtant maintenant je l'utilise.

Il faut savoir mettre ses préjugés de côté et se lancer. Depuis maintenant 2 petites semaines, j'utilise Unity au quotidien et je l'apprécie beaucoup.

Cela fait combien de temps que nous avons des bureaux qui globalement ont la même idée de conception ? Gnome-Shell et Unity, bien qu'ils ne soient pas encore parfaits, ont au moins le courage de proposer quelque chose de nouveau. Et peut-être vaut-il mieux faire ça maintenant que d'attendre encore plusieurs mois ou années.

On le voit, l'utilisateur reste très attaché au bureau qu'il a l'habitude d'avoir, attendre encore plus serait une prise de risque encore plus importante de voir l'utilisateur rester sur ce qu'il connaît.

Kamagatos a dit…

@respawneral : Prendre le risque de changer peut svt être une bonne chose. Mais pour moi, le changement (et tout développement d'ailleurs) naît du besoin. On ne change pas juste parce qu’on a envie de changer. Comme j'ai l'habitude de le dire , on ne change pas l'équipe qui gagne.

gboule35 a dit…

merci pour la réponse ;-)

je suis d'accord l'utilisateur lambda (j'utilise d'ailleurs ubuntu sur un portable comme tel) va avoir dans son dashboard :

- firefox
- thunderbird
- Libre office
- Lecteur média ou équivalent de son choix
- Skype, amsn ou pidgin
- un truc d'images (gimpe, picasa ou autre)

soit 6 applicatifs en moyenne (et non 100)

tout ça passe très bien dans le dashboard, j'ai aussi installé 11.04 il y a 15 jours par curiosité, et grâce au blog http://www.webdevonlinux.fr/2011/04/prenez-en-main-unity-sous-ubuntu-11-04/

j'ai trouvé les derniers trucs qui me manquait pour l'utiliser au quotidien comme un lambda

bilan des 15 premiers jours pour moi, ça change, je ne sais pas si c'était nécessaire ou utile mais c'est rafraichissant.

rien ne m'a amené à faire machine arrière car j'ai trouvé mes marques assez rapidement.

ensuite pour conclure, certes changer pour changer ça se discute, mais depuis que je suit ubuntu (version 8.04 de mémoire) la plupart des "spécialistes" réclament à corps et à cris un relookage plus moderne, et là les mêmes font une levée de boucliers parce que c'est trop...

à un moment il faut savoir ce qu'on veut, du changement ou pas de changement...

au contact dans une boutique de proximité chaque jour, je vois le public lambda et soit il subit windows, soit il rêve de mac parce qu'on lui a dit que c'était simple et sans virus (il ne fait qu'en rêver à cause du prix)

avec la 11.04, je trouve qu'ubuntu s'approche des attentes du public lambda, verdict dans quelques mois quand j'aurai enfin réussi à vendre 1 pc neuf avec ubuntu installé en lieu et place de windows 7. je commence à croire que le jour n'est plus très loin (135 euros d'économie et pas d virus ça devrait motiver mes clients en général)

Indyana a dit…

"le changement (et tout développement d'ailleurs) naît du besoin"

Comme le faisait remarquer gboule35, la plus-part des screenshots sur le net comportent un dock, c'est donc "à priori" qu'il manquait quelque chose à Gnome. Pour ma part j'utilisais AWN (n'ayant jamais réussit/comprit comment faire fonctionner Cairo correctement) et il est clair que si l'idée était là, cela restait incomplet/imparfait. Ubuntu reprend l'idée des docks et essaye de pallier aux déficiences. Certes pour le moment c'est très très loin de quelque chose de parfait, mais ca ce rapproche de quelque chose de vraiment utilisable (je ne met enfin plus 15 minutes à trouver mon appli dans une arbo!). Aussi je pense que si cela est déroutant/perturbant pour nous utilisateur de longue date des menus déroulant et barres de tache,
il faut cependant laisser sa chance à ce concept et surtout laisser le temps aux dev de finaliser leur idée (12 mois c'est un poil court pour refondre un bureau non?). Là ou je suis totalement d'accord avec Kamagatos , c'est qu'enlever l'option de Gnome dans la 11.10 me semble une hérésie.


PS : 100 Applications?.... Lol, nan je grave, je joue, je skype, je fais plein de trucs, mais pas 100...

respawneral a dit…

@Kamagatos : Hum on change pas une équipe qui gagne c'est pas vrai ça. Je prends exemple le foot (même si je peux pas blairer ça), tu laisserais jouer des papys de 80 balais parce qu'ils ont gagné la coupe du monde ?

Si personne ne prend de risque rien n'évoluerait sauf cas de besoin encore que... Une preuve IPv6 par exemple ça fait un moment que ça existe et c'est toujours pas le standard dominant.

Il faut prendre le risque de renouveler les choses de temps en temps quitte à se planter. Qu'est-ce que ça serait triste si nos bureaux ressemblaient à la même choses dans 30 piges...

Kamagatos a dit…

@Indyana : raisonnement très logique.
Mais j'espère réellement qu'on aura la possibilité de modifier/paramétrer/customiser le dash sinon ubuntu perdra une partie de sa saveur "opensource".
Attendons de voir la suite.

@respawneral : "tu laisserais jouer des papys de 80 balais" Là ce n'est plus une équipe qui gagne mais plutôt une équipe qui gagnait :D

virtualmix a dit…

Tout à fait d'accord avec ton article.
Je pense qu'Ubuntu va droit dans le mur avec Unity mais il y a encore beacoup de changements possibles donc on verra avec le temps.
Ce qui me choque et que je ne comprend vraiment pas, c'est pourquoi l’équipe d'Ubuntu n'a pas simplement travaillé conjointement avec l’équipe gnome pour créer le bureau de demain?
Unity VS Gnome3, c'est perdu d'avance pour les développeurs d'Ubuntu qui manquent clairement d’expérience.
Personnellement j'ai quitté Ubuntu il y a quelques temps car le projet me semble simplement mal gérer, allant de mauvaises décisions en mauvaises décisions...
A ce rythme là Ubuntu sera mort dans seulement 2 ou 3 ans, au profit de distributions plus stables qui prendrons le relais.
A bientôt.

bochecha a dit…

> "car info ou intox j'ai vu sur plusieurs sources qu'il ne sera pas livré avec comme option sur le 11.10 et là c'est assez effrayant."

Plutot que de propager des on-dit, il convient de verifier :
https://bugs.launchpad.net/ubuntu/+source/unity/+bug/739812/comments/5

Pour ceux qui ne lisent pas l'anglais, Oneiric n'incluera effectivement plus le classic desktop.

> "Mais pour moi, le changement (et tout développement d'ailleurs) naît du besoin."

Et pourtant :
"If I had asked people what they wanted, they would have said faster horses." — Henry Ford.

On les aime bien nos voitures aujourd'hui. ;)